Obtenir de l’aide sous Linux, c’est simple comme un coup de fil en ligne

J’ai rencontré un bug sous Ubuntu 16.10 : les logiciels non maximisés s’ouvraient sur le côté gauche de l’écran mais au lieu d’être collés au lanceur, situé à gauche, ils se collaient au bord gauche de l’écran.

Bonjour la lisibilité et les erreurs de manipulations, notamment pour fermer lesdits logiciels avec la croix en haut à gauche.

Voici les 2 captures d’écran que j’ai réalisé pour comprendre le problème :

Que faire ?

J’ai d’abord interrogé Google, sans succès, n’ayant pas identifié l’origine du problème, celui-ci étant survenu du jour au lendemain, peut-être après une mise à jour foireuse.

Réflexe : demander de l’aide sur le forum du principal site francophone sur Ubuntu.
Une fois arrivé sur le site, je remarque un lien « Support interactif« .
Intrigué, j’ai cliqué dessus pour arriver sur un canal IRC, via une applet webchat.
Vous pouvez le voir en arrière-plan des deux images ci-dessus.

En gros, j’ai posé une question et résolu le problème : remise à zéro de la configuration de Compiz en suivant les instructions de cette page : https://itsfoss.com/how-to-reset-unity-and-compiz-in-ubuntu-12-10/

Si je n’avais pas eu de réponse (fréquent sur IRC d’après mon expérience personnelle), j’aurai tenté le forum francophone cité plus haut, voire le forum principal en anglais, malgré un souci d’identification.

Si vous êtes sur Debian, en dehors du fait que les utilisateurs Debian n’ont pas besoin d’aide en général car plus avancés que de simples utilisateurs, vous pouvez essayer Debian-facile.

Et dans la vie réelle ?
A part l’excellente idée jamais mise en avant de Parrain-Linux, je ne vois pas.
Peut-être existe-t’il un Groupe d’Utilisateurs Linux (LUG) dans votre ville, mais comme toute rencontre réelle, c’est plus long pour se dépanner, sans garanties de réussite.

On connaissait tous un kissikoné sous Windows XP ou Windows 7.
Windows 10 plante moins… mais il plante quand même, hors le nombre de personnes pouvant dépanner rapidement à drastiquement diminué, soit pour aller sous Linux, soit pour rester sous Windows 7, soit par manque de motivation (syndrome « Je ne suis pas une hotline« ).

Je ne sais pas si macOS plante, mais j’ai l’impression que le système roule tout seul.
A quel prix ?
J’avoue que j’aimerais bien tester un peu beaucoup ce système sur du matériel Apple.
Un jour peut-être ?

En attendant, Linux ou Windows sont voués à être liés au fameux Système D.

Rap moderne rafraîchissant : Nivek

Je suis tombé sur du rap ce matin, ce n’est pas un genre musical que j’écoute souvent, surtout en ces décennies, le rap étant vraiment symptomatique du c’était mieux avant malheureusement, bref, je vous invite à lire l’article de L’Accroche.net sur ce tourangeau et à écouter ses albums sur Bandcamp, voire à le soutenir en achetant son dernier opus (ou un précédent) sur ledit site.

Côté référence on trouve du Dragon Ball et des comics, un côté jeune dans tout ça…

De CyanogenMod à Lineage OS sur Samsung S2 i9100

En cette nouvelle année 2017, il est possible de passer de CyanogenMod à Lineage OS sur le Samsung Galaxy SII (S2/i9100).

Lineage OS késako ?

Rappel rapide : Cyanogen Inc., entreprise derrière Cyanogen OS et surtout CyanogenMod a tué le bébé qui a été dérivé (fork en anglais) sous le nom de Lineage OS.

Pour l’heure, la numérotation des versions suivant son cours,  rien de changé : Android 6 = CyanogenMod 13 = Lineage OS 13, Android 7.1 = CyanogenMod 14.1 = Lineage OS 14.1 !

Par contre, vu qu’aucune build n’est faite automatiquement, soit on reste sur la dernière de CM 13 soit le téléphone est passé sous CM 14.1, avec des builds non officielles, et maintenant sous Lineage OS 14.1, comme le montre cette capture d’écran.

Lineage OS 14.1 sur Samsung Galaxy SII I9100
Lineage OS 14.1 sur Samsung Galaxy SII I9100

Passage en force S

Au cas où ça intéresserait du monde, j’ai passé l’ensemble de mes noms de domaine en SSL/TLS grâce à Let’s Encrypt et surtout grâce à mon hébergeur AlwaysData.

Qu’est-ce que ça va apporter pour les visiteurs de mes différents sites ?
Pas grand chose 🙂 à part le chiffrement de vos commentaires ou coordonnées lors de l’écriture de ces derniers.
Il y a aussi maintenant le cadenas vert quand vous naviguez sur le site, mais pas le nom de l’entreprise.
Pour connaître la différence entre les différents niveaux de sécurité, je vous recommande la description des certificats sur ce billet de WP Channel (oubliez juste le discours marketing et publicitaire).

Dans mon cas, sur tous les sites demandant une identification (blog ou autre), les identifiants seront chiffrés avant de transiter par le réseau.

Tout cela participe à une meilleure sécurisation, sachant que :

  1. ce n’est pas suffisant en soi (j’ai rajouté un captcha Google par sécurité et une autre mesure dont je parlerai peut-être un jour)
  2. cela ne garanti pas un anonymat de la navigation, juste un échange plus sécurisé des données qui transitent entre le navigateur Internet et le site Internet.

Les intégristes inutiles argueront que les certificats Let’s Encrypt ne sont pas 100 % sécurisés. Tant pis pour eux 😀 !

Tomb Raider PS4, le remix HD qui vaut le coup

Toujours dans l’optique des jeux dématérialisés moins chers sur le magasin canadien, j’ai acheté l’excellent Tomb Raider: Definitive Edition sorti en 2013 auquel j’ai joué sur PlayStation 3.

Payé moins de 10 €, c’est une affaire pour un jeu qui tourne presqu’à 60 FPS (comprendre bien fluide avec des graphismes HD tout le temps).

Que de chemin parcouru depuis le premier volet !
Que de chemin parcouru depuis le premier volet !

Bizarrement, j’ai été jusqu’au bout du jeu sans mourir aussi souvent que sur la PS3, alors que je ne pense pas que la difficulté ait changée.
Vu que je suis un bon gaffeur, j’ai échoué sur un trophée qui fait que je devrait recommencer le jeu pour le réussir.

J’ai beaucoup aimé les graphismes, la jouabilité à la manette est bien pensée (on oubliera le touchpad PS4 inutile) et le scénario est toujours plein de rebondissements.
L’héroïne avait été dépassé en succès par Uncharted, le reboot de cette vieille série est toujours sympathique, en attendant de me frotter au suivant.

On notera également la présence d’un mode multijoueurs, aussi utile qu’un mode solo pour un Call of Duty 😀 !

Prochain remix HD : Beyond: Two Souls.