Catégories
Blog

Google Chrome, parce que mon vieil ordinateur le vaut bien !

Il y a longtemps, j’ai testé Google Chromium, pour revenir ensuite sur Mozilla Firefox.
Comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je suis repassé chez le diable (la période don’t be evil est finie depuis longtemps) et je risque d’y rester un bout de temps…

C’était en 2017, soit une éternité dans l’histoire informatique et dans mon histoire personnelle (pandémie oblige) mais la constante se trouve dans l’ordinateur que j’utilise au quotidien à domicile (gloire à Cyrille Borne) : j’ai toujours un Dell Latitude E6500 avec un bon vieux Dual Core et 6 Go de RAM. Oui, une période avant les Intel Core i3 d’Intel a existé 😉 !
Dans ta face l’obsolescence programmée… 😆

Sur cet ordinateur, j’ai installé en parallèle Windows 10 (pour les programmes le nécessitant, pensez hack) et Ubuntu, utilisé tous les jours.

Et sur ce dinosaure, Ubuntu installe Firefox.
Et Firefox est lent.
Non, rectification : Firefox lague, c’est-à-dire qu’après avoir mis un certain temps à se lancer, chaque clic sur un lien, chaque ouverture d’onglet, chaque action en fait, s’accompagne d’une sensation de lenteur .
C’est embêtant car dans un monde hyperconnecté, pour un drogué de l’information comme moi, cela devient souvent insupportable, avec la manie par exemple d’ouvrir une tonne d’onglets (e-mails, lecteur de flux RSS, sites du moment nécessitant de rester ouvert pour garder l’information disponible, etc.).
Si je rajoute toutes les extensions indispensables (?), vu que Firefox nu (et qui ne lague donc presque pas) me semble relativement inutilisable et peu intéressant.

Du coup, cher.e lecteur-ice, si tu veux utiliser un autre navigateur, tu n’as pas 36 choix, surtout sous Linux :

  • Google Chrome.ium (différence plus bas)
  • Brave (un lointain descendant d’Opera)
  • n’importe quel autre petit navigateur sans grand intérêt pour moi

On va passer sur le fait que le moteur interne soit le même (en fait, seuls Safari d’Apple et Firefox ont un moteur de rendu à eux) entre Chrome et Brave, le Web risque de morfler un de ces quatre (si ce n’est déjà fait, vive les sites codés qui ne marchent qu’avec le moteur Blink)…

Brave, c’est comme Opera : je n’aime pas. 400 fonctions, 1000 options. Trop long à configurer, une licence obscure, il fait le café et pour dans un souci de minimalisme informatique, je préfère zapper

Reste Chrome.
Ou Chromium.
Pour installer Chromium, le paquet chromium-browser s’installe via apt pour ensuite rapatrier un paquet snap, no comment 😀 !
Chrome s’installe en téléchargeant un paquet directement chez Google, ce paquet installe ensuite une source apt pour les mises à jour. Il est possible d’installer 3 versions (stable, beta, développement), la beta est un choix raisonnable qui n’a jamais planté chez moi, les instructions d’installation sont sur l’excellent wiki Ubuntu-Fr.

La principale différence à l’utilisation entre Chrome et Chromium (le premier est en fait basé sur le second), c’est la synchronisation des données entre plusieurs instances du navigateur (identifiants et mots de passe entre autres).

Côté extensions, une majorité disponibles sous Firefox le sont aussi avec Chrome, à l’exception notable de « Container » mais la navigation privée marche pour les occasions nécessaires 😉 …

Pour le reste, du classique (ou pas) :

  • uBlock Origin : anti-publicité (je me demande encore pourquoi Google laisse ce genre d’extensions sur son store mais bon… profitez-en).
  • Auto Copy : permet de copier le texte surligné dans le presse-papier.
  • Textarea Cache : sauvegarde automatiquement le contenu des champs texte (formulaire par exemple), pratique en cas d’erreur d’envoi pour ne pas tout retaper !
  • Voir image : permet d’afficher un bouton sous les images trouvées dans Google Image pour afficher directement l’image au lieu d’aller sur la page la contenant.
  • AutoplayStopper : pour que les vidéos ne se lancent pas automatiquement lors de l’arrivée sur un site Web. Petit souci avec YouTube : le blocage ne fonctionne pas en ouverture directe de la page de la vidéo dans le même onglet 😡 et un commentaire sur l’extension indique le même souci quelque soit l’extension utilisée. Étonnant (ou pas) 🙄 …

Et voilà, la diversité du Web mourra peut-être à cause de moi, mais je pense qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de Mozilla (repeat after me : capitalism sucks) :

En conclusion, je ne vais pas vous sortir des détails sur l’utilisation de la mémoire, les performances chiffrées, etc. vu que mon expérience se base surtout sur le ressenti personnel.

Sur un ordinateur plus récent (au boulot par exemple), Firefox ne lague pas, même avec plein d’extensions.
Sauf qu’à mon boulot, pour des raisons diverses indépendantes de ma volonté et de celle du navigateur, Firefox plante donc j’utilise souvent Chrome…

Par Parigot-Manchot

Blogueur + Bibliothécaire + Parigot + Manchot = choisissez... ou mélangez !

6 réponses sur « Google Chrome, parce que mon vieil ordinateur le vaut bien ! »

Comme j’avais encore plus vieux avant, seul Opera arrivait à marchotter alors que Chrome, comment dire….
Bref, la solution est souvent de prendre le moins pire parmi ceux qui acceptent encore de tourner, sur les vieilles machines. Etant revenu dans le monde moderne, je peux rebénéficier de Firefox
Mais ma règle reste de n’avoir que 3 add-ons/plugins maxi ce qui facilite grandement les choses. Et puis à force d’avoir une machine anémique, j’ai l’habitude de ne pas ouvrir trop d’onglets, contrairement à madame qui laisse tourner en fond des trucs bourrés de scripts à la con.
Et par contre, il y a bien quelque chose de pourri dans la direction de Mozilla mais c’est pas nouveau. On dirait la direction de Honda Europe… :p

Pour Honda, je sais seulement que l’acheteur récent d’un de leur véhicule en est très content 😉
Personnellement, j’essaye aussi de minimiser les extensions mais à moins d’en utiliser une vingtaine, je n’ai jamais trouvé que ça impactait des masses.
Pour le nombre d’onglet par contre, c’est clair que ça joue et j’en ouvre un paquet mais ça lague chez Firefox et pas chez Chrome, va comprendre…

heureusement qu’Honda France a encore des véhicules qui respectent l’ADN de la marque et pas des p…. de SUV

J’ai cessé d’essayer de comprendre les comportements des navigateurs selon les machines. Je prends celui qui fonctionne en étant le plus proche de mes valeurs

Répondre à Parigot-Manchot Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.