DVD ou DL : Mission to Mars

DVD ou DL : Mission to Mars

Hier soir, ne sachant pas trop quoi regarder, je me suis fait un film de science-fiction : Mission to Mars, réalisé par Brian de Palma en 2000.
Malgré les 14 ans d’ancienneté, cette œuvre n’a pas du tout vieilli !

Je n’ai reconnu que deux acteurs :

  • Jerry O’Connell (le p’tit génie de Sliders, la série télévisée)
  • Gary Sinise (Les Experts : Manhattan)

Côté scénario, c’est assez léger mais ça tient la route :
Une mission d’exploration sur Mars se retrouve en difficulté sur la planète rouge et une seconde mission se lance à son secours.
Problème : une vie extra-terrestre est à l’origine des problèmes.

Voici la bande annonce :

Même si le scénario ne casse pas trois pattes à un canard, il s’avère juste et les rebondissements s’enchaînent sans ennuyer le spectateur : les catastrophes se suivent et ne se ressemblent pas, les acteurs font leur travail et même si la rencontre avec une entité venue d’ailleurs semble… fictionesque, pas de mauvaise surprise à l’arrivée.

Une petite chose cependant est à souligner : ce film m’a fait penser au blockbuster sorti récemment : Gravity.
Même si l’histoire n’est pas la même, le sujet s’en approche (catastrophe dans l’espace)… mais la comparaison s’arrête là.
En effet, j’ai trouvé Gravity ennuyeux et traînant sur la longueur.

Verdict :

  • DVD : on passe un bon moment en compagnie d’acteurs charismatiques au service d’un scénario bien ficelé. Ça ne part pas dans tous les sens, sauf à la fin, SF oblige. Que demande le peuple ?

DVD ou DL : la dernière trilogie James Bond avec Daniel Craig

Allez hop, on oublie la série Mission Impossible et on attaque les trois derniers James Bond.
Du bon, du frais, même si c’est un poil inégal.

Quand Casino Royale est sorti en 2006 avec un nouvel acteur pour remplacer Pierce Brosnan, il ne s’agissait plus de réaliser une énième suite mais de faire un redémarrage de la franchise (comme pour Spider-Man, mais réussi cette fois).

On assiste en effet aux débuts de James Bond, avant qu’il soit un « double zéro ». C’est brutal, on ne fait pas encore dans la finesse en smoking.

La suite du film est Quantum of Solace (2008) où l’on continue de suivre le nouveau James Bond. Le film est bien rythmé, le scénario valable, un bon spectacle même si on reste sur sa faim quant au « grand méchant » qui tire les ficelles.

Enfin, Skyfall (2012) non plus ne déçoit pas. On en apprend un peu plus sur M, avant qu’elle ne tire définitivement sa révérence. Petit point négatif : Q est joué par un jeune acteur (Ben Whishaw) ce qui ne lui donne pas assez de crédibilité, face au vétéran James Bond.

Côté musique, les trois films ne dérogent pas à la règle avec de la qualité dans chacun des cas :

Verdict :

  • DVD pour ces trois films, excellents crus Jamesbondiens.

Voici les trois bandes-annonces :

  •  Casino Royale

  • Quantum of Solace

  • Skyfall