Non, ce n’était pas mieux avant ou mon retour sur 2016

Beaucoup de gens disent qu’avant, c’était mieux.
Moi pas.
J’ai d’ailleurs eu une révélation : avant, c’était avant !

Pour ma part, 2016 a été une année assez riche sur le plan « réel » :

  • une naissance ! Le genre d’évènement qui vous change la vie ou plutôt la façon d’avancer.
  • un questionnement sur la viande, merci le quinoa et les burgers végétariens 😉
  • un petit engagement politique, histoire de voir si je veux aider à faire bouger les lignes ou si définitivement mon opinion est aussi utile que pisser dans un violon…
  • je pense bio, local, mais je ne suis pas vraiment consommateur de ces modes de vie, peut-être suis-je trop vieux (et fichu), je compte sur mes enfants pour me foutre un coup de pied au cul quand ils seront acteurs.
  • je pense féminisme, sans m’engager non plus énormément mais je me renseigne, ce qui pour moi veut dire beaucoup, par rapport à avant.

Le côté « virtuel » du Net et de l’informatique en général n’a pas été dénué d’intérêt non plus :

  • un renouvellement global du parc informatique familial notamment grâce à Orange (et son décodeur TV minable qui d’ailleurs est en rade depuis une semaine sans que ça me gène trop) et à celui dont on ne doit pas dire le nom.
  • un recentrage de mes activités sur les réseaux sociaux, j’ai passé Twitter au premier plan pour ce qui est du suivi d’informations (terme générique), Facebook au deuxième plan pour le côté pragmatique (tout le monde est dessus est un adage vérifié) et je rigole devant la pauvreté technique et d’intégration de Diaspora* (le gris c’est la vie est une devise commune dans l’informatique et c’est bien dommage). Google + est un peu en arrière, c’est ainsi.
  • je cherche de plus en plus la stabilité sous Linux donc j’installe des versions LTS d’Ubuntu sur les ordinateurs autres que le mien (avec au moins 2 Go de RAM), voire Debian (la dernière installation en date a un souci avec le Wifi mais avec du simple cœur et 700 Mb de RAM j’hésite à passer sur Ubuntu, alors qu’Asus a un pilote pour Windows XP).
  • je lis de moins en moins de blog, tourner en rond n’est pas mon fort, je recommande toujours les deux blogs de mon billet sur ma pause, rien de plus.
  • j’ai créé des sites Internet, ou plutôt des ébauches, merci WordPress, il va falloir que je m’améliore côté thème à bricoler pour du site vitrine.
  • j’ai mis un Dolibarr en production, le Libre, c’est gratuit c’est génial 😀 et il n’y a même pas besoin de contribuer. Ou pas ? Reste à suivre et mettre à jour, ce qui est un autre sujet (suivre l’aide que l’on apporte en informatique est un devoir, mettre en pratique cette bonne résolution est une pratique à considérer).
  • j’ai activé le SSL sur mes domaines, merci à mon hébergeur au top AlwaysData. J’ai un doute sur l’utilité et la façon de rendre service à la vie privée mais au moins, c’est fait !
  • j’ai activé l’identification multifactorielle (2FA selon les sites) via mon smartphone (qui roule toujours aussi bien sous Android 7.1 / CyanogenMod 14.1), ce qui augmente la sécurité même si je gère mes mots de passe avec LastPass, c’est-à-dire un tiers… de confiance ?
  • j’ai mis de la publicité sur mon blog, de façon tellement discrète que je me demande si ça va me rapporter quelque chose…

En 2016, j’ai blogué, j’ai changé, j’ai pensé différemment et fait encore plein d’autres choses.

En 2017, je souhaite continuer car dans la vie il faut avancer sans cesse et non pas pleurer sur le passé.

Bonne année !

Avant, je trouvais ça rigolo, maintenant je trouve ça sexiste.

2 réponses sur “Non, ce n’était pas mieux avant ou mon retour sur 2016”

  1. Bonjour en cet an 2017 donc…

    Joli billet avec des bonnes nouvelles, du positif, ça fait plaisir. Je ne te donnerai pas mes recettes vegan encore mais l’important est d’avancer dans sa réflexion sur l’alimentation, pas à pas.

    Oui, si c’était mieux avant, je tournerai sur BeOS ou RedHat5…. et je roulerai en biiiiip. Si j’ai cessé d’utiliser les réseaux sociaux, c’est parce que justement c’est comme … avant, avec les même défauts en plus grand. Et justement, c’est parce qu’il y a tout le monde sur facebook que je n’y vais pas. Pour la veille, le flux RSS me suffit par rapport à twitter, par exemple, mais ça, à chacun de voir selon ses centres d’intérêts.

    Tu me vois encore flatté par ta citation. Je te ferai sans doute un peu rire prochainement pour un article tuto…. toi qui ne jure que par wordpress. J’aurais fait le choix de l’hébergement que j’aurais remonté un wordpress, malgré tout, parce que c’est ce que je maîtrise le mieux (même si je n’ai plus retouché de thème depuis fin de la version 3…). Quant au libre, j’ai toujours cherché la stabilité et la fiabilité avant tout, donc debian aujourd’hui et moins de tests dans tous les sens. C’est aussi pour ça que je cesse de mettre des trucs qui nécessitent un suivi technique trop important…. et tu verras avec le gamin et/ou l’âge, ça s’améliore pas :p

    Bref, on avance, on essaie de positiver et on se souhaite un lendemain encore meilleur qu’aujourd’hui 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *