Si vous en avez marre des blockbusters avec des super-héros qui castagnent à tout va, passez votre chemin car lundi soir, j’ai été voir Batman v Superman : l’Aube de la Justice.

Remettons les acteurs dans le contexte.
Non, je ne vais pas vous résumer 80 ans de comics américains, je vais vos parler de deux géants de l’audiovisuel : Disney et Time Warner.

D’un côté Disney possède Marvel, c’est-à-dire Iron Man, Spiderman, Captain America, X-Men, etc.
De l’autre côté Time Warner possède DC Comics, c’est-à-dire… presque tous les autres comme Batman, Superman, Flash, Green Arrow, etc.

Cela fait un bout de temps que les super-héros Marvel sont sur grand écran alors que les licences DC Comics… hé bien non.
Green Arrow et Flash sont bien apparus à la télévision, j’ai d’ailleurs pas mal apprécié leurs débuts ces dernières années mais l’arrivée sur grand écran en dehors des têtes d’affiche Batman et Superman tardait à venir.
Je parle d’arrivée récente, on oublierai les vieilleries des années… d’il y a longtemps quoi 😉 !

Bref c’est chose faite et la guerre est déclarée entre les deux géants.
Oui, là je parle des 2 super-héros donnant le titre du film, vous ne suivez pas ou quoi ? 😀

Le scénario par contre est bizarrement tiré par les cheveux (encore plus que les allers-retours de Wolverine dans le dernier X-Men).
L’action se passe quelques années après le dernier film avec Superman : les méchants kryptoniens sont morts, le monde est sauvé, merci Superman.
De nos jours, Superman en a marre que Batman joue à Judge Dredd avec des criminels, mêmes des pédophiles !
Et Batman trouve que Superman est trop puissant et que s’il venait à devenir un vrai méchant, ça craindrait un max.
Les deux vont donc se rentrer dans le lard, à pas feutrés au début puis à grand coups poings dès que Lex Luthor aura mis son grain de sel dans l’affaire.

Pas de quoi pavoiser côté scénario mais on découvre d’autres super-héros, je ne vous dévoile rien.
Le pitch du film tient surtout à la morale américaine à deux balles : Superman a des comptes à rendre ou pas ?
Dans le dernier film, pas mal de terriens innocents sont morts et on ne parle pas du coût des dégâts.
Et pire que tout, Superman ne rend pas de compte à Dieu.
Vous avez compris le malaise chez les coincés du bulbe…

En dehors de ça, le film est plaisant à regarder, genre effets spéciaux, costumes, bastons, etc.
Pas trop de temps morts, sauf le putain d’entracte de 10 minutes imposé après une heure de projection, à croire que Warner Bros pense que je ne sais pas me retenir de pisser !

Bref, un bon moment en famille tout seul 😀 pour un prix modique (5,50 € + 1,50 € de taxe 3D inutile, comme d’hab.), ça ne vaut pas plus.
Et inutile d’attendre la fin du générique pour connaître le prochain film, on est pas chez Marvel ici !

Publié par Gilles

Blogueur - Bibliothécaire - Parigot - Manchot : choisissez... ou mélangez !

4 réponses sur « Batman v Superman ou quand Time Warner lorgne les profits de Disney »

  1. Personnellement, je n’ai pas eu d’entracte. Pas la faute à Warner, mais à ton cinéma du coup !

    Sinon, pour le film, pas mal déçu quand même… La baston B/S trop courte, celle de fin, un gag.

    1. L’ouvreuse m’a dit que pour le film The Revenant (2h36 contre 2h31 pour BvS), il n’y avait pas eu d’entracte alors…
      Je pense que le distributeur impose l’entracte, mais pas partout.
      A Cherbourg : province, complexe CGR donc plus petit que les Pathé et consorts, etc.
      J’avais déjà eu ce genre d’entracte dans un des 3 films du Seigneur des Anneaux et ma femme m’a aussi affirmé en avoir eu pour Titanic…
      Sinon pour le film, en effet il est assez… limité en intérêt et de toute façon appeler ça un duel BvS, c’est un peu du foutage de gueule…
      Des scènes coupées sont annoncées pour le DVD, je pense que ce film ne vaut pas le coup d’aller le voir au cinéma, sauf avec un bon tarif réduit (mon cas).

  2. J’ai bien aimé la première partie du film, surtout les passages avec Batman/Ben Affleck. L’enfance de Bruce Wayne ne fait pas trop redondante avec celle du Dark Knight de Chris Nolan, ça passe plutôt bien. Je suis pour un nouveau Batman avec l’acteur.
    Je n’ai pas aimé le jeu de Jesse Eisenberg dans le rôle de Lex Luthor, trop monolithique à mon goût, ça lasse ou bout de deux heures.
    J’ai hâte de découvrir la version longue (mais pas au ciné).

    Pour la réalisation j’aime beaucoup le style de Zack Snyder (les ralentis dans 300 ! ça changeait des combats rapprochés brouillons de la communauté de l’anneau). J’avais adoré l’armée des morts en 2004 (juste avant le revival de tous les films de zombies dont 99% sont à jeter). Watchmen je l’avais attendu pendant des mois et je me suis même procuré la version longue en import Blu-ray en 2009. Toute la famille a aussi beaucoup aimé Ga’hoole.

    Pourtant, à mesure que le film déroulait, je sentais que ça partait dans tous les sens comme si Snyder voulait trop développer l’univers DC en un métrage; comme pour rattraper Marvel.
    J’aurais aimé que l’affrontement se passe en plusieurs étapes durant le film avec un crescendo jusqu’au final.
    La fin m’a donné la nausée avec la classique scène vue et revue de l’enterrement made in USA.

    1. Je trouve aussi que Luthor est de trop, il ne sert qu’à lancer Doomday en fait. Plutôt pitoyable, avis personnel.
      L’affrontement final m’a fait penser à celui du 1er film Hulk (il me semble que le méchant s’appelle L’Abomination ?) en moins bien…

Les commentaires sont fermés.