Petit retour sur Boomerang, avec Laurent Lafitte (très présent) et Mélanie Laurent (très absente).

Antoine n’avance pas dans la vie : il ressasse depuis 30 ans la noyade de sa mère sur l’île de Noirmoutier.
Il profite d’un court séjour sur l’île avec sa sœur Agathe pour enquêter sur cette disparition que tout le monde occulte.

Dès le départ le film fait ressentir la pesanteur de l’histoire et des secrets des protagonistes dont le père de Laurent et leur ancienne domestique.
Tous les acteurs jouent leurs secrets même si j’ai regretté le manque d’implication du personnage de Mélanie Laurent.

Le dénouement final arrive quand même par des chemins un peu tortueux via l’une des filles de Laurent, homosexuelle adolescente qui n’arrive pas à l’avouer et passe par l’Angleterre brièvement.

Agréable à regarder chez soi, pas à payer en plein tarif…

Publié par Gilles

Blogueur - Bibliothécaire - Parigot - Manchot : choisissez... ou mélangez !