Eagle Eye (L’Œil du mal) : entre surveillance de masse actuelle et Terminator

Hier soir, nous avons regardé un excellent film d’action, mais difficile de dire dans quel catégorie le ranger car il est plus que jamais d’actualité pour la description de la surveillance en réseaux dont nous (oui, toi aussi cher lecteur) sommes victimes.

Le synopsis de ce film est assez simple : Jerry (Shia LaBeouf) et Rachel (Michelle Monaghan) ne se connaissent mais sont obligés par une voix au téléphone de collaborer dans ce qui semble être la mise en place d’une action terroriste (chantage toussa).
Leur correspondante semble pouvoir suivre leurs moindres faits et gestes depuis n’importe quelle caméra ou en traçant tous les signaux des téléphones, sans compter… tous les autres appareils automatisés.

Le suspense ne repose pas sur l’identité de cette voix mais sur l’enchaînement des actions : toute situation à son explication et des conséquences logiques.
Tout le film s’enchaîne pour aboutir à une fin dont l’intérêt reste relatif (happy end en perspective, sans surprises).

Du coup on suit quand même le film avec intérêt et je n’ai pas pu m’empêcher de relier l’intrigue aux événements récents tels que les attentats terroristes dans le Monde et leurs représailles ainsi que la légalisation récente en France (après la mise en place) de la surveillance massive et généralisée de tous les citoyens (sauf les hommes politiques, la bonne blague).
Avec un petit coup de Terminator, sans les effets spéciaux, ce qui au final permet de voir un film relativement réaliste sans trop de science-fiction.

Un bon film quoi 8) !

Publié par Gilles

Blogueur - Bibliothécaire - Parigot - Manchot : choisissez... ou mélangez !