J’ai vu le film À vif avec Bradley Cooper et Omar Sy.
Je l’ai trouvé plutôt bien fait pour un film sur la cuisine.

Comme souvent pour les bons films, le scénario est simple.
Adam Jones revient d’on ne sait où. Ancien chef étoilé, il veut tirer un trait sur son passé de drogué, alcoolique et coureur de jupon qui lui a coûté sa carrière, ses amis et son amour.
Il rassemble son ancienne équipe à Londres pour tenter de décrocher une nouvelle étoile.

Malgré le fait que l’histoire s’attarde peu sur les personnages, on apprend juste ce qu’il faut pour faire revenir le passé, j’ai apprécié l’esthétique du film.
Les cuisines sont étincelantes, les salles de restaurant aussi.
Le réalisateur a joué sur les couleurs et les décors.

Pour un film avec la cuisine en toile de fond, on se laisse prendre à l’histoire et le suspense est bien présent, avec une mention spéciale pour les inspecteurs Michelin.

Bref, un film rafraîchissant qui m’a donné faim !

Publié par Gilles

Blogueur - Bibliothécaire - Parigot - Manchot : choisissez... ou mélangez !

2 réponses sur « À Vif, le film qui ne laisse pas sur sa faim »

Les commentaires sont fermés.