BlaBlaCar : envers du décor par un conducteur

A chaque fois que je lis un article ou un billet parlant de covoiturage je suis sûr de lire du mal du principal site de d’autopartage : BlaBlaCar.

A chaque fois, les critiques (négatives) proviennent de passager mais également… de non pratiquants.
Du coup, je vous propose MON expérience personnelle côté « conducteur ».

Je propose mes trajets depuis 2011 sur le site qui s’appelait d’abord covoiturage.fr avant de devenir BlaBlaCar.
A noter : l’adresse URL http://www.blablacar.fr renvoie sur http://www.covoiturage.fr, doivent pas connaître la redirection en 301…

[adinserter block= »1″]

Mes trajets sont simples :

  • Cherbourg -> Val-d’Oise le lundi en fin d’après-midi
  • Val-d’Oise -> Cherbourg le samedi en fin d’après-midi

A titre indicatif, un billet de train Paris <-> Cherbourg = 50 €, un Caen <-> Paris = 32 € et un Cherbourg <-> Caen coûte 21 €. Environ et suivant les réductions et périodes.

En covoiturage, dans le même ordre : 20/25 €, 15/18 €, 5/9 €, auxquels s’ajoutent environ 15 % de commission.
Soit un prix inférieur d’environ 1/3 à 1/2 du prix d’un billet de train.

Ceci étant posé, la grande question : pourquoi BlaBlaCar me convient très bien.

En obligeant les passagers (et conducteurs) à s’inscrire, le site permet de garder une trace des gens.
Je m’explique : tous les membres ont un profil avec une mini biographie (sans intérêt), une photo éventuellement (pratique… mais peu utilisée) mais surtout… les avis laissés par les autres personnes après un covoiturage sont publics !
Ainsi, en tant que conducteur, je vérifie toujours que le passager qui a réservé n’a pas d’avis « négatifs » (comprendre en dessous de 3/5) ni de commentaires du même acabit.
J’évite ainsi à l’avance les éventuels problèmes avec des gens peu sérieux, notamment en ce qui concerne la ponctualité car pour environ 5h de route, j’estime ne pas devoir attendre plus que nécessaire la personne qui veut que je la transporte.

Soyons clair, il est une notion que certains passagers n’ont pas intégré : JE NE SUIS PAS UN TAXI !
Oui, on peut me demander à être déposé à tel ou tel endroit à condition qu’il se situe sur le parcours et n’engendre pas un détour supplémentaire trop important.
Le cas le plus demandé et pour lequel je refuse systématiquement : la gare de Caen.
Si vous aimez perdre votre temps entre les bouchons, les feux de circulation et les places pour se garer inexistantes, je vous la recommande comme point de rendez-vous.
Sinon, je peux passer par n’importe quel endroit proche du périphérique, typiquement, le CHU, sachant qu’ensuite Caen est très bien desservie niveau transport en commun.
Du coup, les gens qui insistent n’obtiennent qu’une fin de non-recevoir…

Parlons argent maintenant.
Comme expliqué plus haut, un passager paiera toujours moins cher un covoiturage, commission du site incluse.
Il peut peut-être y avoir des exceptions, mais je n’en ai jamais entendu parlé par l’un de mes nombreux passagers.
De plus, je ne refuse pas d’être recontacté pour un autre trajet par quelqu’un avec qui j’ai déjà voyagé et qui me payera en liquide à l’arrivée 😉 !
Le but est de faire diminuer ma facture (péages, essence) sans réaliser de bénéfices.

De toute façon, si je n’ai pas de passagers, je prends quand même la route…

Enfin, je lis parfois que les passagers ont été presque traumatisés par leur covoiturage car ils s’attendaient à discuter de longues heures et à finir copains comme cochons avec tout le monde à bord.
Personnellement, je me fiche que les passagers passent leur temps à discuter avec moi, à regarder leur smartphone ou à dormir…
Je ne suis pas quelqu’un de particulièrement affable avec des inconnus même si discuter fait passer le trajet plus rapidement et je peux comprendre la relative timidité des passagers à mon égard.
Et franchement, 5h de route, il faut avoir vécu la vie d’Indiana Jones pour parler sans s’arrêter !
C’est rare que je discute pendant tout le trajet.
En général, les gens qui ont le plus de covoiturages à leur compteur sont les plus bavards…

Je résume : pour moi conducteur, le site me permet d’être sûr que les passagers ne me poseront pas un lapin à la dernière minute (sauf à devoir payer quand même la moitié du trajet), ne me poseront pas de problèmes une fois en voiture (les avis en attestent et en cas de passager sans avis, je vois ça aussi comme un aspect positif, au moins ce n’est pas négatif) et je suis sûr d’être indemnisé car même si le passager ne confirme pas ou ne me donne pas le code, BlaBlaCar donne l’argent au bout d’une semaine.

Le site en lui-même ne pose pas de problèmes particuliers et l’application mobile a été refaite récemment : elle est désormais aussi ergonomique que le site.

Finalement, en plus de l’argent, le covoiturage m’apporte un peu de compagnie (même si c’est seulement physique), la sensation de rouler un petit peu plus « écologique », d’aider mon prochain en partageant un transport moins coûteux qu’avec la SNFC, etc.

En tant que conducteur, il suffit d’être un peu organisé pour assurer les rendez-vous, surtout au niveau des horaires car le site n’a pas toujours une estimation juste des parcours, surtout avec les bouchons par exemple.

Alors même s’il me semble que la cible de BlaBlaCar est plutôt un public jeune (et désargenté ?), n’hésitez pas à proposer vos trajets, vous y gagnerez sur tous les points, mais soyez ouverts à tout car vous rencontrerez des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes, des français, des étrangers dont vous ne comprendrez quasiment aucun son à cause de l’accent, des silencieux, des bavards, bref… monsieur ou madame tout le monde !

J’oubliais : quid de la concurrence ?
J’ai testé en mettant des trajets sur le site covoiturage-libre.fr mais vu qu’il est beaucoup moins fréquenté, j’ai eu peu de réservations, j’ai eu plusieurs désistements dans la demi-journée précédent le trajet…
Bref, pas de quoi me précipiter pour renouveler des propositions : j’inscris mes trajets pour le mois courant sur BlaBlaCar et si j’y pense, je refais covoiturage-libre car le fait de ne pas payer le site ni devoir s’inscrire rime peut-être avec « liberté » mais pour moi je n’y vois que des inconvénients et n’oubliez pas que tout à un prix, surtout les sites à fort trafic (développement Web et bande passante).

Il existe également des sites moins développés notamment au niveau régional ou départemental, voire des groupes Facebook mais je ne les ai jamais « pratiqué ».

Voilà, je pense avoir tout dit mais n’hésitez pas à poser des questions en commentaire.
Et pour les curieux, voici mon profil BlaBlaCar.

56 réponses sur “BlaBlaCar : envers du décor par un conducteur”

  1. Je ne suis pas très voyageur mais mon fils pratique le site en question et il est assez content, il me semble qu’au fil des transports ton niveau d’expérience augmente ?
    A pluche.

  2. Personnellement, je n’ai pas voyagé avec un BlaBlaCariste, par contre j’ai déja utilisé ce service de nombreuses fois pour des bénéficiaires de services de mon association, enfin j’ai eu assez souvent des conducteurs au téléphone.
    Le bilan est excellent, on n’a jamais eu de problème (sauf une fois où c’est moi qui ait débloqué sur le point de rdv prenant une gare pour une autre ! et encore, on a eu la conductrice et la « cliente » au téléphone et on a trouvé une solution).
    Enfin, il m’est arrivé de devoir annuler une réservation au dernier moment -la veille- et le remboursement s’est trés bien passé.
    Alors, ou notre région est dans les meilleures (ça c’est vrai 🙂 ), ou on a de la chance, ou alors ce sont les autres étrangement qui n’en ont pas, ou il s’agit peut être de critiques de la concurrence…

      1. Exactement
        J’approche les 1000 passagers depuis 2009 dans mon cas, je suis à moins de 1% d’incidents … 3 pour être précis … mais je me suis assuré que le site face le ménage pour les 3 en questions.

  3. Avant de me mettre sur ce site j’ai une question d’ordre pratique à poser aux utilisateurs et également au site lui même
    Lorsque l’on a des passagers et qu’un incident comme par ex panne grave nécessitant une longue immobilisation du véhicule ´ qui prend en charge le rapatriement des passagers ? Puisque mon assurance ne prend en charge que l’assure ou sa famille ? Que deviennent les passagers co voitures et qui paient les frais de leur rapatriement ou fin de voyage ?,,, merci d’une réponse rapide et claire. Cordialement

    1. Quand un passager paye le site BlaBlaCar, la commission prise par le site inclut une assurance « rapatriement » en cas de soucis avec le véhicule du conducteur.
      Plus d’informations sur le site officiel : https://www.blablacar.fr/assurance-covoiturage + https://www.blablacar.fr/faq/question/que-couvrent-l-assurance-et-l-assistance-offertes-par-blablacar
      Par expérience personnelle où j’étais conducteur avec une voiture qui a rendu l’âme sur un trajet, mon assurance personnelle m’a donc trouvé un taxi pour ma destination et le taxi a aussi pris les 2 autres passagers et les a déposé sans sourciller à leur destination finale.

  4. juste pour signaler que j’ai pendant 2 années covoituré nombres de personnes via le site blablacar, sans jamais aucun soucis, et qu’un jour, une, je dis bien une covoituré a tenu via le site blablacar des propos à mon encontre calomnieux et diffamatoire…..Blablacar sans autre argument ni question à moi même a donné raison à cette personne…..sans aucune preuve ni de la covoiturée et encore moins de blablacar qui soi disant en avait….par devant un Tribunal, cela couterait cher à blablacar….je ne le ferais pas car ma compagne était avec moi ce jour la, et donc témoin…heureusement car lorsque je lui ai fait lire les propos de cette co….de covoiturée, ma compagne était sidéré…et sans être péjoratif, je n’ai pas 20 ans……en conclusion, je suggère au covoitureur d’être hyper prudent lorsque vous roulez avec une jeune femme avec vous seul…[censuré pour éviter les ennuis pour tout le monde]….bien à vous

    1. Tout n’est pas toujours rose en effet, même si ça reste des expérience heureusement minoritaires.
      J’ai souvenir d’un procès de violeur qui droguait ses passagères BlaBlaCar…

  5. Une conductrice à subi une garde à vue à ANGERS récemment : sa passagère BLA-BLA-CAR avait été contrôlée avec du cannabis dans ses bagages…

  6. En comparaison avec les billets d’avions, les covoiturages de Blabla… sont parfois bcp, bcp plus chers pour une durée de trajet bcp, bcp plus longue. Le covoiturage c’est un échange de bons procédés motivé par un aspect financier. Le jour ou les compagnies de trains, bus arriveront à proposer des tarifs compétitifs plus que prohibitifs, ces sites voleront en éclat…

    1. Oui mais ce jour n’arrivera jamais : le TGV est déficitaire et l’avion une ruine écologique. Quand vous êtes 3 ou 4 dans votre diesel, vous êtes le plus clean. Et le bus est bien trop lent sur longue distance.

  7. Je suis partisan à 100/100 du covoiturage. D’abord covoiturage.fr puis blablacar. C’était très bien. Ca l’est toujours d’ailleurs à la différence près que maintenant il y a des frais. Je l’admets très bien il faut bien que la société fonctionne. Mais je trouve ces frais très exagérés. Le site se permet d’afficher en rouge orange ou vert les trajets alors que lui les frais qu’il perçoit sont très élevés. Ex. Pour un allé Lille/Carpentras le conducteur demande 51 euros (véhicule, carburant, entretien, assurance, fatigue) blablacar prend en plus 9 euro de frais… soit 20% du prix de base. La finance prend le dessus comme toujorus

      1. Si on compare avec les billets de train plein pot, oui. Mais on trouve des Paris-Cherbourg à 20€ en s’y prenant à l’avance, donc la comparaison est biaisée.

        1. Sauf qu’il faut réserver assez longtemps à l’avance et être très souple, plus qu’avec le covoiturage je pense.
          Pour du Cherbourg-Paris, je n’ai jamais vu de grosses réductions en dehors de départ les jeudis soirs ou autres « souplesses », soit 2x le prix du covoiturage.

          1. Il est évident que le covoiturage est très souple et hyper intéressant. Ce qu’il faut dénoncer c’est qu’un système collaboratif, qui au départ, est basé sur le partage devient peu à peu une mane financière pour une société qui monétise une économie de partage. Je le répète je ne suis contre une rémunération de cette société, mais elle devrait être plus mesurée.

  8. Bonjour je me posais cette question comment être sur de la personne sur blablacar quand elle vient de s’inscrire ? Car pour choisir on nous dis de regarder les avis mais comment faire si il vient de s’inscrire ?

    1. Bonjour.
      Difficile de répondre.
      Pour un trajet, si deux conducteurs « conviennent », il vaut mieux privilégier celui avec le plus d’avis positifs.
      Après, cela dépend : entre un conducteur sans avis mais qui correspond à 100 % du trajet et un conducteur avec plein d’avis positifs mais qui passe plus loin de l’arrivée…

  9. En effet le covoiturage est très intéressant en tant que passager. Il l’est par contre beaucoup moins sur les trajets à forte affluence pour les conducteurs. J’emprunte souvent l’autoroute entre Marseille et Valence. Meme en déposant aux endroits les plus pratiques je ne fais jamais le plein bien qu’ayant un profil a 4.7 32 avis. En cause la sursaturation de l’offre sur cette portion de trajet. Pour un départ un vendredi à 17h il peut y avoir jusqu’à 45 offres. Ce site fonctionnait au début sur le système du partage des frais. Maintenant il fonctionne plus comme une gigantesque bourse régie par la loi de l’offre et de la demande. Ayant une surcapacité les prix chutent drastiquement et on en arrive à faire de la « vente » à perte pour remplir et limiter le coût. J’ai annulé quantité de fois mon offre à la dernière minute car 0 passagers. Et j’ai pris un covoiturage d’un « concurrent ». Donc ce système fonctionne bien pour quelqu’un qui va soit de toute façon faire le trajet ou qui est sur une zone peu fréquenté. Sur les très grands axes si on a pas un besoin absolument impératif de prendre sa voiture, on est très souvent obligé de la laisser au garage pour ne pas que ca coûte un bras.

    1. Je ne vois pas le covoiturage dans ce sens : si on doit prendre sa voiture, on la prend. Point.
      Le covoiturage est un plus pour baisser le coût du trajet et non une obligation.
      Je comprends votre point de vue mais si vous dites que vous ne prenez pas votre véhicule après coup, je ne vois pas où est le souci. Vous payez de toute façon moins cher que si vous aviez voyagé seul avec votre propre véhicule 😉 !

  10. Merci pour ton article très agréable à lire ! Je suis conductrice Bla Bla Car depuis 2010, et mon amie est plus souvent passagère. Au début j’aimais bien le concept, ça faisait baisser le coût de mes trajets réguliers Val d’Oise/Morbihan; je suis tombée sur des personnes vraiment sympas et correctes (correctes voulant dire pour moi ponctuelles, qui communiquent un peu avant le trajet). Depuis que ce site s’est démocratisé, il est de plus en plus fréquent d’être pris pour un taxi alors que mes points de prise en charge et dépose sont souvent les gares.
    Le dernier exemple en date étant une jeune fille que je devais aller chercher en bas de chez elle, à 2 gares de mon point de rendez vous … la demoiselle s’est fâchée quand j’ai refusé et a annulé. Le monsieur qui désirait aller à la Caf de Laval, je lui ai dit qu’il y avait très certainement des bus 😉 Mon amie a récolté un avis négatif de la part d’une co… qu’elle devait prendre sur une aire de covoit à Rennes, mais comme la fille de celle ci avait des béquilles, il « fallait » venir la chercher à la gare de Rennes; pour qui connaît, c’est un cauchemar de circulation sans place pour stationner! D’où les points de rdv aux stations de métro. Surtout qu’à l’arrivée mon amie les a quand même déposés gentiment chez eux dans un village! Un peu en travers de la gorge l’avis négatif … Depuis, je suis sans pitié, s’il vous plaît utilisez votre smartphone pour autre chose que jouer à Pokemon, chercher un itinéraire en RER par exemple, ça m’évitera de devoir vous dire comment mettre un pied devant l’autre 🙂

    Ah oui je n’ai pas parlé des gros cradingues que l’on prend parfois en charge en le regrettant immédiatement … oui vous pouvez grignoter dans ma voiture si vous demandez gentiment, et sans coller des chips au plafond.

    Je continue le covoiturage, mais je me réserve le droit de ne pas trop parler (concentration ou bavardage j’ai choisi), de choisir mon itinéraire et de rendre service à qui je veux et comme je veux (j’ai attendu les parents d’une jeune de 17 ans un soir pendant 30 minutes pour ne pas la laisser seule, je suis allée chercher un jeune chez lui car c’était sur ma route et que poliment, il n’avait pas voulu demander).

    Mes passagers sont également libres de dormir ou être sur leur portable, covoiturer n’est pas synonyme d’obligation de meubler.

    1. Pas grand chose à rajouter 🙂
      J’ai eu un sac MacDo « oublié » une fois (mais la voiture restait propre), des situations étranges, des passagers étranges… c’est la vie de toute façon et être conducteur implique d’avoir l’esprit relativement ouvert pour accepter un peu tout et n’importe quoi 😀 !
      Après, moi aussi je me suis fixé des limites dans ce que je pouvais accepter et c’est ainsi que ça marche…

  11. Bla-bla-car va disparaître de toute façon.
    Waze prépare une évolution de son application GPS. Votre programmation trajet sur GPS pourra bientôt être couplée à une offre de co-voiturage (systématique et automatique si l’utilisateur le souhaite) qui fournira vos coordonnées.

    En phase de test au EU.
    Aucune commission, financement publicitaire.
    Absolument imparable…

    Et ce n’est pas plus mal que l’offre se multiplie.

    1. Le principe de BlaBlaCar permet aussi de discuter par exemple du lieu de RDV, ce qui me paraît incompatible avec une proposition sur l’instant de Waze.
      Par exemple je démarre ville X pour ville Y et je mets le trajet dans Waze.
      Déjà si je démarre, c’est râpé pour une personne qui voudrait prendre le même trajet que moi vu que je pars de X maintenant…
      Principe de base : une appli pour une fonction 😉 et Waze marche bien pour éviter les bouchons 🙂
      Pour les radars ou le covoiturage, il y a mieux…
      Et petite interrogation personnelle bonus : quid du paiement du conducteur ? Pas sûr que la publicité permette de rendre ça rentable…

  12. Bonjour,
    Je me permets de réagir car je suis en guerre ouverte contre blablacar ? Je précise que je suis un usager du service. Pas super régulièrement mais de temps en temps. Ce qui me révolte, c’est la position de quasi monopole du site, qui a absorbé beaucoup de ses concurrents au fil des années, bien aidé par le gouvernement, afin de développer le covoiturage en France. L’intention est louable et le site est devenu mieux organisé (il faut dire que c’était un calvaire à l’époque). Mais au détriment de quoi ? De prix en hausse, limite honteux. Avant je faisais un Paris-Rennes pour 15€ voir 20€ max. Aujourd’hui c’est 30€ minimum. Le prix des péages à légèrement augmenté mais quand même ! !! Le but du covoiturage était de partager les frais de route. Aujourd’hui, le conducteur gagne du fric sur ses voyages. Alors oui ça coûte moins cher que le train. Évidemment, c’est moins confortable et moins rapide que le train ! Et ne parlons pas des frais exorbitant que ponctionne le site…
    Donc oui le covoiturage est bien, mais pas à n’importe quel prix et pas dans ce cas de monopole.
    Marc

    1. Bonjour.
      En guerre ouverte mais usager quand même ? Drôle de principe…
      Pour ce qui est du monopole, c’est faux. Il existe d’autres sites, comme covoiturage-libre, la roue verte, etc. et même des initiatives locales de départements ou régions.
      BlaBlaCar n’a, à ma connaissance, absorbé aucun concurrent o.O et jusqu’à présent ne reçoit pas d’aide du gouvernement.
      Sur la totalité de mes trajets, j’ai RAREMENT fait plus que me rembourser, donc au minimum je dirais que ça dépend du trajet et du conducteur.
      Une recherche simple pour un Paris-Rennes samedi 20 août me donne des trajets entre 16 et 28 €…
      Quant aux frais exorbitants, c’est du 15/20% non ?
      Libre à vous de préférer le train ou de préférer… râler contre un service que vous continuez d’utiliser ?
      Trêve d’ironie, essayez covoiturage-libre ou d’autres, voire des groupes Facebook…

      1. Il est possible de détester un service et ne pas pouvoir y couper (exemple très simple : pour éviter d’être en panne, devoir faire le plein chez Total, tout en étant farouchement contre cette société). Je suis souvent usager du service par défaut, les prix de la SNCF étant de plus en plus exorbitants… Il y a plus de 10 ans, d’autres sites étaient présents et étaient assez bien faits et gratuits et se sont absorbés, pour une meilleure fluidité du service de covoiturage en France. A l’époque, le site du gouvernement renvoyait vers l’ancêtre de Blablacar, qui était covoiturage.fr. Blablacar ne reçoit plus d’aide du gouvernement à lheure actuelle bien évidemment !
        Pour ce qui est du montant des frais, il est clair que ça dépend du conducteur et du trajet, mais en en parlant autour de moi, tous les prix des trajets ont beaucoup augmentés et un rapide calcul permet de voir que le conducteur ne limite plus ses frais, mais gagne de l’argent.
        Pour ce qui est de votre rapide recherche, il est toujours facile de trouver des prix attractifs lors de certains jours, tout comme pour la SNCF. Rouler un samedi est moins demandé. Certes, c’est la loi de l’offre et la demande, mais le covoiturage n’était pas dans cet esprit.
        Evidemment que je préfère le train, c’est plus rapide et plus confortable. Je participais juste au débat et ce n’est en ne disant rien que les choses avancent, au contraire. J’avais par ailleurs fait part de mes remarques aux webmasters du site à l’époque. Par ailleurs, ils n’ont toujours pas intégré un tout simple principe de filtres permettant d’enlever toutes les voitures des pleines des résultats de recherche !

        1. Heu si, on peut n’avoir que les trajets dont les voitures ne sont pas pleines, faut regarder dans les filtres sur la gauche.
          Pour les tarifs, ok c’est votre impression.
          Je n’ai pas la même 🙂

        2. Bonjour je sais que l’article date mais quand vous dites que le train est plus rapide et plus confortable c’est pas toujours le cas. Sur le site de la SNCF le trajet que je propose met 11h et des poussières pour un montant allant du plus du double a presque le quadruple de mon prix. Et moi je le fait en 7h30. TGV est plus confortable que ma voiture, et encore, mais les intercité et autres RER le sont beaucoup moins.
          Donc je pense que le co-voiturage a encore de beaux jours devant lui, après je suis tout à fait d’accord cela dépend aussi des passagers que l’on a. Certain même avec des profils vérifié sente les ennuis donc il faut faire attention.

  13. Bonjour a tous,
    Je suis ici pour apporter ma propre experience a propos de Blablacar.
    J’ai 25ans et j’utilise Blablacar depuis 2010 quasiment au debut de cette aventure qui j’espere sera longue pour l’equipe Blablacar et pour la planete entiere!!! Pourquoi?! Parceque c’est une bouffer d’air pour notre terre , c’est une chose que nous avions besoin. Que ce soit Blablacar ,Airbnb ou bien Uber cela fait marcher l’economie proprement dit ou chacun en profite pour augmenter son pouvoir d’achat. On pourrais debattre de cela longuement mais c’est le progres que j’espere on arretera pas .
    Grace a Blablacar j’ai pu travailler a 130km de mon domicilealors que sans j’aurai pas pu. Bruxelles -Rotterdam plein presque chaque jour tout ca grace a la pub financer par Blablacar. Sur cette Axe tres frenquenter j’ai pu discuter avec des gens de chaque coin du monde qui m’ont confirmer que c’est une initiative formidable. Car non seulement il payait moins cher mais il pouvais aussi ce faire conseiller par moi ou une autre personne sur les lieu de visites a faire et surtout a eviter .
    Oubliez pas Blablacar represente la France il serait bon pour une fois dans ce pays de langue de bois , d’hypocrite et bien eviddement de jaloux de soutenir au lieu de crier que il nous taxe trop ceci cela…. Merde les mecs et les nanas qui ont contribuer au devolopement de cette entreprise merite bien une large recompense financiere!!! Et je dis ca en gagnant 1800€ par mois!!!
    Arretez avec vos avant c’etait moins cher , soit on avance soit on meurs.

  14. Bonjour,

    tout d’abord merci pour votre commentaire coté conducteur.
    je me permets tout de même de préciser que les conducteurs sont particulièrement chouchoutés par blablacar. ils ne paient pas de commission, on leur offre une carte de carburant total, on les incite a avoir un tarif élevé.
    blablacar à tout intérêt à vous caresser dans le sens du poil car blablacar a peur que vous ne partiez chez le prochain site qui fera un peu de comm’ et viendra le détrôner.
    en revanche, le passager lui c le pigeon. il subit la hausse des tarifs, les 20% de commission et l’agglutinement à 3 sur la banquette arrière. et il ne peut pas aller ailleurs car la grande majorité des trajets sont poster par les conducteurs sur… blablacar.

    cela fait 7 ans que je covoiture tous les week end (250km). blablacar sur son site explique comment fixer le prix d’un trajet: essence + péage /3 = prix d’un trajet. sur la principe ça me va très bien.
    mais dans la réalité il incite les conducteurs à mettre beaucoup plus. pour mon cas précis. il n’y a pas de péage. avec une voiture diesel qui consomme 5.5L/100 mon trajet coute donc 14 Litres soit 15.30€ ( le diesel a coté de chez moi est à 1.09€ le litre ce midi). Or les prix pratiqué par passager sont de 15/16€.
    s’ajoute une commission d’au moins 3€. ça fait qu’un passager paie près de 20€ et qu’un conducteur qui prend 3 passagers (ne parlons pas de ceux qui en prennent 4) gagnent 48€. déduction faite des 15.3€ de carburant. il reste tout de même 32.7€ soit l’équivalent de 2 autres trajets… si on suit le raisonnement du site et ses préconisation les tarifs devrait être pour ce type de trajet de 5€. on en est bien loin et on comprend aussi que les commissions seraient clairement diminuées si blablacar appliquait ce principe ce qui n’est pas dans son intérêt.
    je ne jette pas la pierre au conducteur, puisque c bien blablacar qui incite à cette hausse. en 2010 à l’époque où le site ne prenait pas de commission, pour le prix d’un allé actuel avec commission (20€) je faisais un allé/ retour. les prix ont été multipliés par 2 alors que le carburant est actuellement plus bas en 2010.

    La dérive ensuite elle est toute simple. on est passé à une logique commerciale. certains passagers ont fait le calcul ont vu que le conducteur se faisait de la marge et ont donc estimer que le service devait suivre. dépose au domicile,….
    je ne cautionne pas non plus ce comportement, mais s’il était marginal au début du covoiturage, il tend à se développer du fait que nous quittions peu à peu le collaboratif, le partage simple pour le buisness.
    Ceci se ressent aussi chez les conducteurs, certains ne posent des annonces que pour faire du profit. ils n’acceptent aucun détour même pas un dépôt sur une sortie de rocade pour ne pas perdre une seule minute, ne décrochent pas un mot, remplissent leur coffre de leurs effets personnels, entassent 4 passagers avec leur bagages sur les genoux et pratiquent des tarifs oranges voir rouges ( les usagers blablacar comprendront!). il y en a de plus en plus et profites des zones où les conducteurs sont peu nombreux et les trains inexistants.

    si cette dérive de vouloir faire du profit est humaine, elle est favorisée, voir initiée par le site blablacar. le site a créé une situation de monopole avant de passer payant et se vante ensuite d’une démarche collaborative et verte alors que ce n’est qu’un requin de plus qui prend des commissions exorbitantes pour simplement mettre en relation des gens. ce qui se faisait avant très bien gratuitement. (à la limite quelques centimes par trajets suffiraient)
    je crois que c’est ça qui passe de travers…

    1. JenB, je crois que tu as réussi à retranscrire ma grosse frustration au travers de ton commentaire réfléchi et bien écrit.
      Je ne suis pas non plus pour que Blablacar devienne un service de taxi, mais comme tu le soulignes, les prix devenant de plus en plus gonflés au fur et à mesure des années, le passager commence à devenir de plus en plus exigeant, ce qui n’est pas encore mon cas. Mais il est vrai qu’après un voyage de 6 heures entre Saint-Brieuc et Paris, à 5 entassés dans une vieille voiture, avec des sacs sur les genoux, à 35€ la course hors frais de résa (donc 140€ le trajet pour le conducteur !!!!), j’ai commencé à changer de regard sur le site.
      Ce n’est heureusement pas toujours comme ça que ça se passe.

      1. Marc, vous avez quel âge pour accepter de prendre un conducteur avec une « petite » voiture pour faire Paris – St Brieuc et qui en plus ne coche pas la case « 2 passagers seulement à l’arrière » ? Avant (il y a un an ?) elle n’existait pas alors, soit. Mais aujourd’hui … il faut le faire exprès; donc pourquoi se plaindre ? Ne vous en prenez qu’à vous même. Si ces gens là n’avaient plus de « clients-passagers’, car c’est comme cela qu’ils les considèrent, ils changeraient certainement d’attitude !!! Il ne faut pas reprocher aux autres ce que l’on contribue soi même à alimenter.
        Pour moi les passagers peuvent être potentiellement de futurs amis; que nous réserve l’avenir ? Comportons nous en tant que conducteur comme tel et pas comme avec des « Clients » !!! La différence entre covoiturage et Taxi.

  15. Bonjour à tous,
    Conducteur depuis 20 ans, j’ai fait parti des premiers inscrits du site covoiturage où les frais étaient réglés, à ces débuts, en espèces… Le fonctionnement du site a évolué avec plus de transparence pour certaines conditions (paiement, inscription, etc). L’initiative de partager les frais de route était excellente au départ, mais depuis plusieurs trajets j’ai noté une nette dégradation du service. De nombreux passagers confondent covoiturage et… taxi. Certains n’hésitent plus à demander leur prise en charge au pied de leur immeuble, quant à d’autres c’est leur arrivée qui est exigée à tel endroit… Bref, je comprends parfaitement les expériences décevantes de conducteurs. Il est vrai que certains passagers manifestent de plus en plus leur insatisfaction en rédigeant des commentaires sévères sur le conducteur et souvent sans un mot de remerciement…

  16. Bonsoir. Je suis un adepte relativement nouveau mais mes (pas super) expériences m’ont plutôt conduit à devenir conducteur que passager. Ma femme pas très adepte de ce concept les rares fois ou je le pratique m’a amené sur ce site en recherchant si d’éventuelles mauvaises expériences étaient relatées quelque part; elle a peur pour moi.
    En lisant une bonne partie des commentaires j’ai souhaité apporter ma pierre à l’édifice bien que cela ne soit absolument pas ma tasse de thé d’ordinaire de partager publiquement mes expériences. Pour moi il y a là bcp trop de commentaires qui n’ont pas lieu d’être.

    1. Le postulat du covoiturage est bien celui mentionné par Gilles : <> Mille fois OUI. Si je propose un trajet c’est que j’ai besoin de ma voiture et donc j’envisage de partager. Point. Parce que j’en ai envie J’ai lu un commentaire sur un Marseille-Valence je crois disant en substance je propose le voyage mais si personne ne monte avec moi (pas de « dédommagement donc » et bien je vais le voyage avec quelqu’un d’autre pour dire je ne veux pas me « payer » (au sens premier du terme) le voyage seul. Mais l’esprit du covoiturage n’est pas là. Si au final je peux ne pas prendre mon véhicule et voyager avec un conducteur pourquoi envisager de faire le voyage avec sa voiture ? Cela n’a pas de sens. Juste pour « faire » de l’argent ? Incompréhensible pour moi.

    2. Par contre pas d’accord avec Gilles et beaucoup d’autres quand il est écrit-dit : <> Quel est cet argument fallacieux ? Sous prétexte que cela reste moins cher qu’un prix SNCF ou autre on peut se permettre de le faire à un prix qui ne soit pas le « juste » prix ? Pourquoi ? Pour la sainte expression « offre et demande » ? Que vient faire le terme de covoiturage là ?
    Cela n’a plus rien à voir avec ce contexte.

    3. Dans l’un des commentaires il est mentionné ce qu’est censé comprendre le prix du voyage pour un passager : <>. Là encore je ne suis pas d’accord voire même choqué. Faire du covoiturage n’est pas censé être une activité lucrative. Si on revient au point 1 ci-dessus,
    – l’usure du véhicule = l’entretien … c’est pour le conducteur (certes avec 4 personnes – jamais 5 en ce qui me concerne – et les bagages elle sera plus lourde mais si ces voyages sont faits occasionnellement … ) ==> cela n’a pas à être dédommagée ou alors .. à peine pour la surcharge; bagatelle !
    – la fatigue … c’est pour le conducteur dès lors qu’il fait d’abord et avant tout le voyage pour lui même ==> cela n’a pas à être dédommagée et en aucun cas.
    – l’assurance c’est pour le conducteur dès lors qu’il fait d’abord et avant tout le voyage pour lui même ==> cela n’a pas à être dédommagée et en aucun cas.
    – ne reste donc que le carburant et les péages; facile donc de faire le calcul du coût total.

    Le seul dilemme c’est que l’on ne connait pas le nombre de passagers à l’avance. Faut-il alors mettre un prix pour être certain d’être dans ses frais avec deux ou quatre personnes à bord ? Certains ont vite fait leur choix ! Si a voiture est complète … bingo-bonus-jackpot.
    Pour d’autre dans le réel esprit covoiturage : Et bien si d’aventure la voiture n’est pas complète il y aura un moins perçu mais comme le conducteur devait faire le voyage absolument cela lui coûtera toujours moins cher que ce que cela lui aurait coûté s’il avait été seul. Donc c’est du WIN-WIN. CQFD … et l’esprit est bien toujours présent.

    Alors pourquoi certains se permettent au final de proposer des parcours à prix fois 2 sur un même parcours(Paris Lorient de 26,5€ à 54 !!! ? c’est proprement insensé. Ce qui l’est tout autant c’est que BBC laisse passer de telles annonces. Il devrait y avoir un seuil à ne pas dépasser (interdit). De même la commission prise par le site de 20% est aussi une aubaine pour lui. La commission touchée sur un voyage à 20€ sera > à celle du même trajet mais proposé à 15€ ! Alors quand un trajet hors de prix trouve preneur certains se frottent les mains. PAs cool pour l’esprit covoiturage.

    Par contre le fait d’avoir fait mentionné 2 personnes seulement à l’arrière c’est TIP-TOP. Pourquoi tous les conducteurs ne le font pas ? Pourquoi les passagers ne recherchent-ils pas exclusivement ces véhicules ?
    Vous avez déjà fait un trajet de 500km ou plus à trois à l’arrière y compris dans des véhicules censés être spacieux comme C4 Picasso, Touran, … et j’en passe ? Surtout s’il y a plusieurs fois des 1m80 et plus et des gabarits de près de 100 kg ou plus ! A vous dégoûter du covoiturage. Mais rassurez vous cela ne dégoûte pas tout le monde. dans certains cas le conducteur est devant avec sa femme ou son copain. il vous a dit bonjour et avec les 3 couillons qu’il a fait monter derrière il a le voyage remboursé et donc gratuit pour lui et sa femme ou son copain. BINGO.
    Mais, et on en revient au point de départ, les passagers payent toujours moins chers qu’en train dont pourquoi se plaindraient-ils ? Tout le monde est gagnant !!! Vive le covoiturage. La moi je dis Vive l’ARNAQUE !!!

    A chacun de se faire son idée mais je pense vraiment que BlaBlaCar a une obligation morale de mettre de l’ordre dans ces pratiques et de ne pas fermer les yeux. Maintenant effectivement si les gens qui voyagent das ces conditions continuent à mettre des bonnes appréciations à leurs conducteurs et pour certains à les rappeler pour voyager avec eux en direct pour ne plus passer par la commission de BBC … on ne peut rien ni pour eux, ni pour le système.

    Pour ma part je continuerai à réellement partager; les rencontres, parfois les bonnes surprises voire même les très bonnes, les frais aussi … en payant ma part …
    A chacun de vivre avec son honnêteté intellectuelle. Ne pas penser qu’au flouze.

    1. Bonjour Pascal,
      Votre point de vue est le mien. Conductrice depuis début 2011 sur le site, à l’époque pas de frais. J’ai toujours divisé le prix de mon trajet en 3 si on était 3 et en 4 si on était 4, en payant ma part. Les covoitureurs étaient bien contents de payer moins cher à l’arrivée.

      Depuis que le site est payant, j’ai déjà eu à faire des trajets avec 0 personne. Mes trajets étant longs (600 km, 100€ de coût essence + péage) et étant étudiante/recherche d’emploi jusqu’en 2014, si un aller était 100% remboursé par les covoitureurs mais que le retour était vide, ça compensait un peu sur le trajet total. Je me suis très rarement remboursée en totalité et encore moins gagné d’argent !!

      En 2013 pour la 1ère fois j’ai fait un trajet en tant que passagère et le conducteur m’a parlé, comme toujours, du principe du covoiturage. Je me suis étouffée quand j’ai entendu « rembourser l’usure du véhicule, etc ». Le conducteur est le seul a devoir se payer l’usure du véhicule car avec ou sans les passagers il fait son trajet !! Cet argent là est rarement utilisé pour nettoyer les sièges il me semble… le passager ne devrait pas avoir à payer le véhicule ni à rémunérer le conducteur sinon ce n’est plus du partage, ça devient du service et je trouve cet argument inadmissible pour un système sensé être un échange de bons procédés.

      Dernière chose, n’étant toujours pas un taxi (certains décrivent très bien les différentes situations), je précise toujours que je ne fais aucun détour et demande à ce que les points de rdv soient aux bords des periphs sur mon trajet. À la 6ème heure de route on ne s’arrête pas à 3 endroits différents pour contenter tout le monde, on dépose au lieu convenu et précisé sur l’annonce et on rentre chez soi ! Les passagers devraient comprendre que les trains déposent à la gare et les avions à l’aéroport, la voiture c’est pareil sinon il faut en acheter une personnelle ou commander un uber.

  17. Ah j’oubliais. Pour les mécontents et aussi et surtout pour ceux qui ont des idées et donc des suggestions d’améliorations à proposer à BBC, en bas de la page d’accueil du site quand vous êtes connectés (le tableau de bord ou Dash-Board) vous avez la possibilité de cliquer sur « Contact » et de laisser un message de récrimination ou de proposition. Sachez qu’ils vous répondent toujours et très vite – 24h en général !!!
    Faites vous plaisir sur le site de BBC plutôt que sur celui ci.

  18. Je pense que chacun doit utiliser Blablacar comme il l’entend, qui suis-je pour juger les annonces des autres ?

    Voila mon principe :
    Effectivement avec ou sans passager j’utilise ma voiture, donc usure et autres frais annexes sont à ma charge, le prix des autres transports (trains, avions etc…) ne rentre pas dans le calcul du partage des frais puisque j’utilise ma voiture.
    Si un autre utilisateur ne pense pas comme moi, il augmente son prix mais au final c’est le covoitureur qui reste libre d’accepter.

    Rendez vous/ dépose : je prends les covoitureurs à leurs domiciles et les déposes à leurs destinations, pourquoi : Si le détour est trop important je peux refuser, le covoitureur n’est pas véhiculé, l’heure d’arrivé peux être décalé en cas de perturbation et le covoitureur paie son trajet.

    Relationnel : On ne peut pas s’entendre avec le monde entier, mais les avis la minibio permettent déjà un filtre. Je pense aussi (peut être un peu naïvement) que l’humeur de mes covoitureurs est indexé sur mon accueil, ma présentation, mon humeur, l’état du véhicule etc… (j’essaie de me mettre dans la situation inverse).

    Bref, blablacar est une très bonne plate forme pour rencontrer si on le souhaite / échanger si on le souhaite / discuter si on le souhaite / économiser si on le souhaite ….. Soyez souriant et la vie vous sourira !

    Et à une prochaine sur blablacar !

  19. Evolution de la réglementation en cours; chacun ne pourra plus faire comme bon lui semble par exemple prendre 4 personnes et voyager gratos sans débourser un kopek : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11375?xtor=EPR-100

    Covoiturage avec partage de frais ou transport de passagers contre revenu :
    Cette activité n’est pas imposable si un certain nombre de conditions sont réunies (pratique du covoiturage dans le cadre d’un déplacement pour votre propre compte, prise à votre charge d’une partie des frais de carburant et de péage…) ;

  20. De mon côté je me suis lancé il y a un mois dans la location de voiture avec Ouicar et Drivy et j’en suis très satisfait, et suite à la lecture de et article je pense me lancer dans le co-voiturage à mon prochain trajet via BlaBlaCar !

  21. En 2029 :
    – Tu te souviens de Parigotmanchot ?
    – Bien sûr ! C’est celui qui avait publié l’article sur blablacar.
    – Je tiens de mon beau-frère archéologue qu’il aurait écrit sur d’autres sujets.
    – Ah ?

  22. Depuis l’an dernier, Google teste aux Etats-Unis une nouvelle forme de bla-bla-car : dès que vous programmez un trajet sur Waze ou Google Maps, il peut être proposé à la vente en covoiturage.
    Sans commission, financé sur la pub.

    La fin de Blablacar est proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *