Ce blog n’est pas mort en 2019

L’envie d’Ă©crire pourrait-elle disparaĂźtre parce que j’ai trop de choses Ă  faire Ă  cĂŽtĂ© pour prendre le temps de mettre en forme mes idĂ©es ?

J’ai Ă©crit 11 billets en 2019, soit presqu’un par mois avec une pause estivale (oui, je suis douĂ© en mathĂ©matiques).

Des billets sans intĂ©rĂȘt autre que mon envie d’Ă©crire pour dire quelque chose ou mĂȘme pour ne rien dire au final ?
Ce blog reste une sorte d’expĂ©rience journalistique personnelle, j’y autorise les commentaires, sans en attendre quelque chose de spĂ©cial en retour.
AprĂšs tout, vous ĂȘtes chez moi, ne faites pas comme chez vous 😉 …

Je ne sais mĂȘme pas ce que j’ai Ă©crit en fait, c’est surtout des pensĂ©es qui sortent sur des Ă©vĂšnements ou des conversations, je vous laisse remonter le fil de cette annĂ©e, vous trouverez surtout des textes liĂ©s Ă  l’informatique, je garde les Ă©changes autres pour la vraie vie.

CÎté technique, ce blog suit la tendance des thÚmes WordPress en essayant de changer avec les mises à jour.
J’ai trouvĂ© une source d’inspiration pour les images d’en-tĂȘte dans le site Unsplash qui diffuse de trĂšs jolies photographies libres de droit (mais pas d’auteur).
J’ai testĂ© et changĂ© de systĂšme anti-spam pour rester derniĂšrement sur Akismet, qui comme Google se sert de vos donnĂ©es personnelles de commentateurs pour gagner de l’argent mais Internet Ă©tant ce qu’il est, je me vois mal permettre un Ă©change Ă©lectronique sur ce blog sans protection et entrez Akismet ou reCaptcha (Google), c’est un choix cornĂ©lien qui s’est reposĂ© sur des considĂ©rations purement esthĂ©tiques.

Pour le reste, j’ai diminuĂ© les extensions WordPress, changĂ© de systĂšme de masturbation intellectuelle statistiques en utilisant un procĂ©dĂ© moins intrusif pour la vie privĂ©e des visiteurs (je n’enregistre pas l’adresse IP et ce qui en dĂ©coule comme information de gĂ©olocalisation par exemple, ni les informations fournies par les navigateurs quant Ă  l’utilisation de tel ou tel matĂ©riel) et j’applique Ă  la lettre le principe du commentaire modĂ©rĂ© Ă  priori, histoire de garder mon intĂ©rieur propre.

CĂŽtĂ© vie privĂ©e, je n’ai pas grand chose Ă  dire ici, si ce n’est que je continue la politique en mettant mes connaissances numĂ©riques au service de ce dans quoi j’ai envie de m’impliquer car :

Si tu ne t’intĂ©resses pas Ă  la politique, la politique s’intĂ©resse Ă  toi.

Guy Bedos – Le Jour et l’heure (2008)

Sur les rĂ©seaux sociaux, je n’ai pas trouvĂ© ma place sur Mastodon, le monde tourne en rond donc on y croise lĂ -bas ceux que l’on suit ailleurs, rĂ©seaux ou sites. Et quelle instance choisir quand c’est celle appelĂ©e “mastodon.social” qui rĂ©gente tout malgrĂ© un vernis dĂ©mocratique ?
Idem pour mettre des vidĂ©os sur PeerTube, j’attends une instance sans censure (sauf lĂ©gale) mais je n’en ai vu aucune qui autorise par exemple la pornographie (c’est pas pour moi c’est pour un ami c’est un exemple qui permet de voir la censure idĂ©ologique rapidement de mon point de vue).
CĂŽtĂ© Twitter, mon compte est privĂ© et cĂŽtĂ© Facebook je n’ai en ami que des gens connus IRL ou presque et je ne publie que pour eux dans la majoritĂ© des cas.
Pour vivre heureux, vivons cachés sur les réseaux.

2019 a aussi Ă©tĂ© l’annĂ©e oĂč je continue Ă  me documenter sur le fĂ©minisme, histoire d’Ă©voluer positivement, de changer ma maniĂšre de penser, etc.
Je reste spĂ©ciste mais je crois au vĂ©gĂ©tarisme par obligation, tout comme je souhaite un monde sans voitures ou en tout cas avec beaucoup moins de vĂ©hicules Ă  Ă©nergie fossile, j’ai d’ailleurs en ce moment un VAE en location Ă  durĂ©e limitĂ©e (un an, jusqu’en septembre prochain) et j’essayerai sĂ»rement d’investir dans un achat car je n’utilise la voiture quasiment que pour les courses et porter ma derniĂšre Ă  l’Ă©cole ou chez la nourrice.

En technologie, je joue mon Cyrille Borne en rationalisant au maximum par pragmatisme : j’ai rachetĂ© un nouvel ordinateur fixe Ă  base de Core i3, d’occasion bien sĂ»r, j’ai dĂ©couvert la marque Xiaomi en smartphone avec un prix dĂ©fiant toute concurrence pour durer plus de deux jours sans recharger et des caractĂ©ristiques dignes pour moins de 200 € !
J’ai mĂȘme fait revivre un vieux smartphone sans avenir que j’ai donnĂ© Ă  mon fils, ce qui me permet de gouter aux joies de la dĂ©sobĂ©issance adolescente quant Ă  l’interdiction des Ă©crans.

Je crois avoir dit tout ce que je voulais dire et je vous laisse en compagnie des deux chansons qui me semblent toujours d’actualitĂ©, d’annĂ©e en annĂ©e…

3 rĂ©flexions sur “Ce blog n’est pas mort en 2019”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut