Utiliser Internet en toute intimité 1ère partie : qui et quoi

Si vous avez suivi un temps soit peu l’actualité dernièrement, vous êtes au courant que le gouvernement a autorisé légalement l’espionnage de tous les citoyens.
Du coup, je vais essayer d’écrire quelques billets afin de montrer que l’on peut encore utiliser Internet de façon plus ou moins confiante.

On commence par le célèbre « Je n’ai rien à cacher ».

Tout le monde a une vie privée et des secrets.
Pas forcément des secrets du genre « Je suis un terroriste qui veut commettre un attentat« , mais plutôt « Je surfe sur des sites homosexuels sans que ma femme le sache ni mon employeur » ou bien « Je télécharge illégalement des films récents distribués tout aussi illégalement sur Internet« .

Exemples extrêmes mais le simple fait de ne pas non plus dévoiler le code de sa carte bleue à tout le monde est une preuve que vous avez quelque chose à cacher.
D’ailleurs personnellement, votre carte de paiment et son code associée me rapporterait plus que le chantage lié à une orientation sexuelle en inadéquation avec la vie sociale.

Bref : vous avez quelque chose à cacher.
Pas grand chose ou de grands secrets, mais c’est un fait.
Je vous laisse parcourir ce site qui explique cela mieux que moi 8) et on peut donc se poser la grande question suivante : à qui veux-je cacher quelque chose ? (Oui, ça sonne bizarre comme tournure).

La réponse aussi est simple : à tout le monde !

Dévoileriez-vous vos secrets intimes à votre voisin de palier ?
Donneriez-vous vos photos de famille à n’importe qui dans la rue ?
Est-ce que tout le monde connaît votre salaire ?

Je suis sûr que non.
Et on peut pousser plus loin : êtes-vous d’accord pour que les Services Secrets lisent vos e-mails ou écoutent vos conversations téléphoniques, sachent quels sites vous fréquentez, avec qui vous avez des contacts par messagerie instantantanée ?
Si la réponse est non… sachez que c’est trop tard.

La Loi votée récemment a autorisée toutes ces pratiques, jusqu’alors illégales, de surveillance de masse.
Pour plus de détails, je vous laisse lire ça : La loi renseignement expliquée à mes parents – Mon blog-notes à moi que j’ai.

Enfin, sans aller voir aussi profondément, il se peut que vous aillez des secrets à dissimuler à vos proches, tout simplement.

Et maintenant, comment faire pour utiliser Internet en toute confidentialité ?
La suite au prochain épisode et n’oubliez pas :

Big_Brother_graffiti_in_France[1]


Liste des articles de la série :

  1. Utiliser Internet en toute intimité 1ère partie : qui et quoi
  2. Utiliser Internet en toute intimité 2ème partie : qui être sur Internet ?
  3. Utiliser Internet en toute intimité 3ème partie : surfer ?
  4. Utiliser Internet en toute intimité 4ème partie : correspondre ?

Publié par Gilles

Blogueur - Bibliothécaire - Parigot - Manchot : choisissez... ou mélangez !