Une identification pour les gouverner tous

A l’heure actuelle, s’il y a bien un problĂšme rĂ©current qui touche beaucoup d’internautes, ce sont les identifiants et mots de passe Ă  retenir pour se connecter Ă  un site Internet.
Heureusement il existe des moyens de s’identifier en quelques clics sans avoir Ă  en retenir plusieurs.
Malheureusement on tend vers l’espionnite aigĂŒe avec certaines solutions…

On sait que pour retenir ses identifiants, on peut les stocker sur notre ordinateur (via le navigateur par exemple) ou sur un serveur tiers (via un fournisseur).

Il existe aussi un autre moyen : s’identifier sur un site Y avec les identifiants d’un site X.
L’exemple le plus parlant est l’identification via ses identifiants Facebook.

On a vu fleurir un peu partout le F ou le mot “Facebook” sous la forme d’un bouton qui ouvre une fenĂȘtre pop-up demandant la confirmation d’identification et l’autorisation d’utiliser ce compte Facebook pour tel site.
C’est magique et facile Ă  utiliser.
Seul hic Ă  mon goĂ»t : cela dit Ă  Facebook quel site vous frĂ©quentez, ce qui permet d’imaginer que FB revend ces informations… bravo la confidentialitĂ©.

Il existe une autre alternative depuis quelques années : OpenID.
C’est le mĂȘme principe que pour s’identifier avec Facebook avec une ENORME, Ă  mon goĂ»t, contrainte : avant ses identifiants, il faut fournir l’adresse URL du compte OpenID et il faut donc savoir quel site fournit ce service et quel adresse utiliser, ce qui freine son utilisation comme j’ai pu le constater.
Pourtant c’est implĂ©mentĂ© sur de nombreux sites (Yahoo, Google, etc.) mais c’est restĂ© assez confidentiel en dehors de ces sites imposants.
Contrairement Ă  Facebook, on navigue ici dans l’open-source et la gratuitĂ©, la libertĂ©, que de qualitĂ©s 🙂 mais il faut reconnaĂźtre que maintenant, Facebook est partout.

Ce matin, j’ai reçu un e-mail qui me semble ĂȘtre le prĂ©mice de la fin d’OpenID : Dailymotion arrĂȘte le support de ce systĂšme d’identification…
En cherchant un peu, je suis tombĂ© sur ce message montrant, via un lien vers WikipĂ©dia, que la mort est presqu’incontournable.

Facebook a gagnĂ©… et il ne reste plus qu’Ă  attendre une reprise, toujours en Libre, d’OpenID vers quelque chose.
Mais quoi ?

4 rĂ©flexions sur “Une identification pour les gouverner tous”

  1. C’est vrai, tu soulignes un Ă©norme problĂšme. Il reste une autre solution que j’exploite pour ma part, si ça peut servir Ă  quelqu’un :
    utiliser un service comme Lastpass. Ainsi tu peux conserver des logins et mots de passe trĂšs tr-s fort, et n’en retenir qu’un seul tout aussi fort. Tu te connectes le matin avec ça et tu as accĂšs Ă  tout ce qui est prĂ©-enregistrĂ©.
    Indispensable pour moi.
    Mais c’est dommage pour le OpenId

  2. En effet, j’ai entendu parlĂ© de Lastpass, quand ils ont rachetĂ© Xmarks que j’utilise mais je n’ai pas encore Ă©tĂ© voir ce que ça donnait ni comment ça marchait.
    j’ai aussi vu qu’ils avaient Ă©tĂ© hackĂ© et ça rajoute encore un service externe au niveau de la conservation des donnĂ©es, ce qui me chiffonne un peu 🙁
    L’avantage d’OpenID aussi c’Ă©tait l’existence de scripts PHP permettant de crĂ©er son propre serveur mais ils ont Ă©tĂ© abandonnĂ©s et Ă©taient tout sauf “user-friendly”…

  3. Inintéressant comme article et surtout blog ! Voilà maintenant presque un bon bout de temps que je te suit, mais la je te le dis en toute franchise je te trouve trÚs ennuyeux.

    Reste lecteur, laisse la rĂ©daction Ă  ceux qui savent s’y prendre.

    1. Le blog est “intĂ©ressant” mais “ennuyeux” ? O.o J’ai du mal Ă  comprendre 🙂
      Un blog, c’est un espace personnel 😀 donc je peux y faire ce que je veux (ou presque) donc…
      Moi, ce que je trouve ennuyeux ce sont les blogs “technos” qui ressassent toujours les mĂȘmes informations, donc…
      Par contre, je conçoit que le style est… le mien. AprĂšs, hein…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut