HOMTOM

Non, je ne vous sors pas une insulte à la mode chez les racailles, il s’agit tout simplement de la marque de mon nouveau smartphone Android : le HOMTOM HT37 Pro.

Avant que mon Samsung Galaxy S2 ne rende l’âme, j’avais déjà décidé de m’en séparer, parce qu’Android dernière version mais qui ramait comme ce n’était pas permis, c’était rigolo 5 minutes.

J’ai donc profité du black friday pour commander un nouveau smartphone, j’avais en tête de viser une marque chinoise moins connue dans nos contrées, en fonction des promotions.
Commander sur un site chinois n’est pas un souci, seul le délai de livraison vient souvent ternir l’expérience mais bon…

Petite précision : les smartphones que vous possédez sont fabriqués en Chine, voire peut-être en Corée, mais aucun ne vient de France.
Le marketing et le SAV sont peut-être installés par ici, mais pour le reste, c’est du Made in China, donc acheter directement en Chine un smartphone ne semble pas plus hérétique que d’acheter un Samsung chez Auchan.

Revenons à notre mouton.
Grâce à un jeu de promotion (merci Dealabs), j’ai donc payé ce téléphone entre 51 et 57 € (j’ai pris une expédition rapide, comprendre 3 semaines pour arriver en France et 3 jours pour venir de Paris via Chronopost) pour un smartphone qui sur le papier explose mon vieux Samsung.

Je n’avais pas besoin de caractéristiques de folie, je voulais juste 2 Go de RAM au minimum (le HT en a 3) et 16 Go de stockage interne (une carte microSD permet de nos jours d’augmenter la taille) (le HT en a 32).
Côté écran, je passe d’un 4,5″ à un 5″, ma main a dû s’habituer (bonjour les fourmis après quelques heures  😐 ) et comme c’est un bon smartphone d’entrée de gamme, l’appareil photo n’est pas terrible, il arrive à faire moins bien que son aînée de 2011, ce qui ne me gène pas outre-mesure.

Pour le reste, rien de particulier si ce n’est un lanceur assez spécial qui ne comprend pas de tiroirs avec les applications car toutes les icônes sont mises sur les bureaux, on dirait mon bureau au travail, j’ai vite remplacé ça par l’excellent lanceur Nova.

Nova Launcher
Nova Launcher
Développeur: TeslaCoil Software
Prix: Gratuit
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran
  • Nova Launcher Capture d'écran

Les icônes de base ne sont d’ailleurs pas très jolies  😥 mais je pense pouvoir changer cela rapidement.

Côté logiciel, le HT est livré sous Android 7 Nougat (correctif de sécurité d’août 2017), pas de logiciels préinstallés à part les indispensables Google Apps (et encore, pas toutes) et je m’y suis retrouvé assez rapidement malgré l’anglais encore assez présent dans les paramètres spécifiques de ce smartphone.

LineageOS me manque mais tant pis.

Côté finitions physique, il est forcément plus lourd que le Samsung et la coque aluminium est assez sympathique, le côté esthétique du smartphone étant ma moindre préoccupation.

A noter que j’ai découvert la 4G (réseau SFR en attendant ma bascule sur le réseau d’Orange d’ici une semaine), alors que je n’étais en qu’en 3G+ avant, ce qui équivaut pour moi à surfer en vitesse ADSL en ville, je comprends que certaines personnes utilisent la 4G à la place d’une vitesse Internet fixe peu véloce, dans mon cas j’ai la fibre 200 MB/s à la maison donc la 4G reste un poil plus lente à mes yeux  😛 .

Je pense avoir fait le tour de mon précieux, je ne détaillerai pas le lecteur d’empreinte capricieux (par ma faute ?) ni le bilan carbone d’un produit qui de toute façon, au vu du prix, est proche de l’obsolescence assumée (s’il tombe en panne dans un an, il aura quand même rempli son office).

Quelqu’un en a fait un test sur YouTube, c’est assez parlant même si on sent que le youtubeur a déjà eu beaucoup (trop ?) d’autres modèles pour apprécier celui-ci à sa juste valeur.

Le prochain billet dédié à cet appareil  sera un tutoriel pour installer un recovery TWRP et rooter le smartphone, je n’ai pas attendu plus de quelques heures avant de tenter l’aventure, heureusement avec succès ;à) !

11 réponses sur “HOMTOM”

    1. Il paraîtrait que c’est Doogee derrière HOMTOM. Pas pu trouver de confirmation.
      Le processeur est un MTK6737 Quad Core 1.3GHz, le Samsung avait un dual-core 1,2 Ghz (et 1 Gb de RAM).
      MediaTek fait du proco low-cost mais bon ça marche quand même, le rapport qualité/prix me paraît imbattable ou presque.
      Il manque juste la 4G chez Free (la bande des 700 Mhz semble trop rare dans le monde pour être incluse ailleurs que dans les smartphones vendus officiellement en France ou les hauts de gamme).
      Mais je ne compte pas aller chez Free, sachant que de toute façon, mon wifi @home est beaucoup plus rapide que la 4G ;), repasser en 3G ne m’irriterait pas des masses.
      Je me demande ce qu’est devenu le Doogee de Cyrille Borne, il n’en disait pas du bien mais avait des attentes photographiques plus élevées que les miennes.

    1. C’est quelle marque/modèle ?
      Parce que pour un smartphone Android utilisé “normalement”, les applis Google communiquent avec des serveurs publicitaires américains, et je ne vois pas la différence avec ton cas et des serveurs publicitaires chinois 😉

          1. Tu ne peux pas désactiver “Play Services” de Google. Et tout passe par là.
            Tu peux désactiver Gmail par exemple, mais pas le “coeur” des Gapps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *